La moyenne corniche fermée pour quinze jours à la limite de Beausoleil

Les dernières pluies ont provoqué des chutes de rochers, hier, sur les moyenne et grande corniches, entre Menton et Nice. La sentence la plus sévère est tombée hier soir : 15 jours de fermeture pour la « moyenne », à hauteur de Roquebrune Cap-Martin. La peine est lourde pour les usagers, mais il faudra la purger. Tout comme la falaise en surplomb de l’avenue du président Kennedy, à quelques centaines de mètres seulement de Beausoleil, d’où se sont détachés plusieurs blocs de roche hier matin vers 7 h 30.

Un premier rocher d’un mètre cube s’est désolidarisé de la paroi pour atterrir sur la chaussée et un second de dimensions plus modestes, mais tout aussi dangereux, a traversé la voie pour finir sur le trottoir. Aucune victime n’est à déplorer, mais de pareilles chutes en semaine auraient pu avoir des conséquences dramatiques.

C’est donc le principe de précaution qui a prévalu pour décider la fermeture de la D 2007 et entreprendre les travaux de sécurisation. Deux géologues ont escaladé la falaise pour l’inspecter en milieu d’après-midi. Leur avis croisé avec celui des services du conseil général, de la direction des routes et du directeur des services techniques de Roquebrune-Cap-Martin, a conduit à cette décision incontournable, selon Olivier Ivanez, géologue (1). « Nous avons observé deux éperons déstabilisés par le ravinement des pluies en contrebas du Vista Palace. D’autres blocs d’un mètre cube environ pourraient ainsi décrocher à tout moment. Il faut tabler sur une cinquantaine de mètres cubes à purger, aussi pour préserver les habitations en aval ».

La question est maintenant de savoir quelle technique sera utilisée pour mener à bien l’opération. La mise en place du chantier avec barrières de protection pour réceptionner et amortir les blocs prend à elle seule une semaine.

Des déviations ont été mises en place. Dans le sens Nice-Menton : la circulation est déviée à la sortie de Beausoleil par l’avenue Agerbol (bretelle vers l’A8) pour rejoindre la grande corniche. Dans le sens Menton-Nice : la circulation est déviée par la D 2564 (grande corniche) en empruntant l’avenue Gabriel Hannoteau au départ de la basse corniche. Il est possible d’emprunter la « moyenne » dans ce sens sur trois kilomètres seulement.

La grande corniche touchée, mais rouverte

Par ailleurs, un nouvel éboulement s’est produit sur la grande corniche, dans la nuit de samedi à dimanche. Comme en janvier dernier, sur la RD 2564 à environ 800 m de l’intersection avec la RD 45 qui mène à Eze-village, plusieurs blocs de pierres se sont effondrés sur la chaussée.

Les services de la DDE sont intervenus rapidement pour déblayer la route, mais celle-ci est néanmoins restée fermée toute la journée d’hier, en attendant le passage d’un géologue. Ce dernier, après inspection de la falaise, a estimé qu’il n’y avait pas d’autre risque immédiat. La grande corniche a donc été rouverte en soirée.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Walter Lewino |
ROUGE AU COEUR |
Comité Agir Pour Prémilhat |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | slm352
| Menton, ...
| Pour Villiers 2012...